Les chansons d’un décadent  – L’exemplaire de Verlaine

CANQUETEAU (Joseph). [VERLAINE (Paul)].

Chansons.

Paris, Annexe à la Bibliothèque de la Plume, 1893.

In-8 (182 x 125 mm) de 64 pp. et (2) ff. — Demi-percaline rouge à la bradel, fleuron doré au dos, couverture illustrée (reliure de l’époque).

 

Provenance : Paul Verlaine (envoi autographe signé de Canqueteau sur le faux-titre: «à Paul Verlaine. Admirativement. Canqueteau»).

ÉDITION ORIGINALE. EXEMPLAIRE SUR HOLLANDE OFFERT À VERLAINE PAR SON AMI CANQUETEAU.


Elle est ornée d’un portrait en frontispice gravé par Fernand Fau et de 4 illustrations à pleine page dont 3 hors-textes de Gaston Noury. 


Satiriste pointu, Canqueteau fut l’un des piliers de cet art chansonnier fin de siècle, avec un sens abouti de l’ironie sociale et une touche d’amertume qui annonçait des lendemains qui ne devaient guère chanter.

Canqueteau et Verlaine s’étaient liés d’amitié en participant aux banquets de La Plume, où se réunissaient alors les représentants de la poésie décadente.

Précieux exemplaire de la bibliothèque de Verlaine. Émouvant témoignage de la vie bohème à Montmartre.

Un petit accroc au dos.

1800