À L’AUBE DU ROMAN FANTASTIQUE

 

L’EXEMPLAIRE DE MADAME DU DEFFAND

 

[CAZOTTE (Jacques)]. [Madame du DEFFAND].

Ollivier, poeme.

S. l. n. d., 1763.

2 tomes en 1 volume in-12 de (2) ff. et 196 pp. (la dernière non chiffrée) ; (2) ff. et 180 pp. – Veau raciné, filet d’encadrement à froid sur les plats, dos lisse orné du célèbre fer au chat de Madame du Deffand, pièce de titre de maroquin rouge, filet doré sur les coupes, tranches rouges (reliure de l’époque).

 

Provenance : Madame du DeffandCharles van der Elst (ex-libris).

ÉDITION ORIGINALE DE CE ROMAN PRÉCURSEUR DU FANTASTIQUE. PRÉCIEUX EXEMPLAIRE DE MADAME DU DEFFAND DANS SA RELIURE AUX CHATS.

 

S’inspirant pour immédiatement s’en affranchir du Roland Furieux d’Arioste et du Quichotte de Cervantès, Ollivier est une sorte de pérégrination picaresque fortement infusée de fantômes et autres bizarreries aux liens peu orthodoxes avec la réalité ; ce qui en plein XVIIIe siècle, empreint soit de religion (toujours combative) et de Lumières (crânement un peu trop sûres du primat de la raison) donne à Cazotte (par ailleurs nettement monarchiste et réactionnaire) un paradoxal espace fantastique grandement innovant. Il consolidera ultérieurement cette ligne lors la parution en 1772 du célèbre Diable amoureux. Un petit siècle plus tard, Gérard de Nerval ne s’y trompa point lorsqu’il le sortit (justement) de l’oubli pour en souligner l’importance pour notre littérature.

 

L’EXEMPLAIRE DE LA FEMME AUX CHATS.

 

Brillante, intelligente, de caractère difficile, orgueilleuse, cynique, bref redoutable, la marquise du Deffand tenait salon littéraire à Paris, et l’un des plus recherchés. Savants, écrivains, beaux esprits et tous ceux qui comptaient dans les Lettres et parmi les gens du monde se seraient damnés pour y être admis. Voltaire était l'un de ses favoris (ce qui est une manière de trophée). La marquise du Deffand aimait aussi follement les livres et les chats au point de faire revêtir ses exemplaires d’un fer (qui n’est en rien une pièce d’armes) à la gloire du genre féliné.

 

Les ouvrages ayant appartenu à la marquise du Deffand ont de tout temps été ardemment recherchés par les collectionneurs.

 

Il est devenu rare de trouver cette provenance sur des éditions originales littéraires.

Légère restauration à un mors.

5500